HomeAmzer fall ! / Mauvais temps !

Amzer fall ! / Mauvais temps !

Fall du eo an amzer er mintin-mañ. Glao hag avel forz pegement, ha beg ar gwez hejet ha dihejet ken na c’hell ket ar fraoñet zokén chom war o skourrou. N’eo na deiz na noz, med eun etre-daou a c’hellfe padoud ’doug an deiz ha rei deom da zoñjal ne vezo ket bet euz an devez-mañ. Eun amzer da zigalonekaad an den eo, eun amzer da jom en diabarz ha da zaskignad soñjou du. N’eus tra vad ebed da c’hortoz euz an devez-mañ. Al laboused a zeblant beza kollet ; ne jomont ket ouspenn pemp munutenn war ar memez gwezenn, hag e welan anezo o troidellad heb fin euz an eil gwezenn d’eben. Lod euz ar fraoñed ’zo eet pelloc’h, hag eur vandennad filiped a gemer o flas, med n’eo ket evid pell, rag eur fourrad avel greñv a zibrad anezo...
Eur c’houblad tud koz on bet o weled hag, er mintin-mañ, ne oa nemed eun diskan ganto : «Peur e chomo a-zav an amzer louz-mañ ? Eul lodenn vad euz va buez am-eus bevet en Afrik, ha ne c’houzanvan ket eun devez heb an disterra heol ’vel hirio. C’hoari a ra war va zoñjou, hag e kollan kalon. Koulskoude e vefe red din bale evid va yehed... Re a avel ha re a c’hlao, ha ne gredan ket mond er-mêz...»
Distroet d’ar gêr, o selled dre ar prenestr, eo sachet va zellou gand ar c’harz, rag dispaka ’ra, daoust d’an avel ha d’ar glao, bleuniou ruz-roz ha ne zeblantont ket ober van euz an amzer fall. Hejet ha dihejet int ive, ’vel al laboused er gwez er mintin-mañ, med stag mad int euz o skourrou. N’int ket rostet kennebeud, ’vel ar re wenn a zo eun tammig pelloc’h ha n’int ket ken goudoret. Ar bleuniou kamelia ruz-roz a zañs war deliou glaz teñval, hag a lavar deom e talhint mort da rei deom o sklêrijenn keid ha ne vezo ket deuet an heol en-dro !
Al laboused a deuio en-dro, hag ar c’hamelia ruz-roz a gano dezo ! Goude trubuillou ar c’hwec’h a viz genver er C’hapitol, setu ma teu Joe Biden hag ar fougaser Trump a rank diskregi. Ar gwall-amzer n’eo ket evid atao. An heol a deuio en-dro... Ha ma kasfen bleuniou ruz-roz d’ar re goz !

https://www.letelegramme.fr/images/2021/01/28/gare-aux-risques-de-submersion-sur-le-littoral-sud-breton-ce_5506858_676x416p.jpg?v=1
Il fait vraiment mauvais ce matin. Pluie et vent sans fin, et la cime des arbres secouée de part en part au point que les choucas ne peuvent même pas tenir sur les branches. Il ne fait ni jour, ni nuit, c’est un entre-deux qui pourrait durer tout le jour et nous donner à penser qu’il n’aurait pas fait jour aujourd’hui. Un temps à décourager l’homme, un temps à demeurer à l’intérieur et à ruminer de noires pensées. Il n’y a rien à attendre de ce jour. Les oiseaux semblent perdus : ils ne restent pas plus de cinq minutes sur le même arbre, et je les vois tournoyer sans fin d’un arbre à l’autre. Certains des choucas sont allés plus loin, et une bande de moineaux a pris leur place, mais pas pour longtemps, car un coup de vent fort les soulève...
Je suis allé voir un couple âgé ce matin ; ils n’avaient qu’un refrain : «Quand s’arrêtera ce sale temps ? J’ai vécu une bonne partie de ma vie en Afrique, et je ne supporte pas un jour sans le moindre soleil comme aujourd’hui... Cela joue sur mes pensées et je me décourage. Il me faudrait pourtant aller marcher pour ma santé... Trop de vent et trop de pluie, et je n’ose pas sortir...»
Revenu à la maison et regardant par la fenêtre, mes regards sont attirés par la haie, car elle déploie, malgré le vent et la pluie, des fleurs rouge-rose qui ne semblent pas être affectées par le mauvais temps. Elles sont aussi secouées de toute part, comme les oiseaux dans les arbres ce matin, mais elles sont bien accrochées à leur tige. Elles ne sont pas brûlées non plus, comme les blanches un peu plus loin qui ne sont pas aussi abritées. Les fleurs rouge-rose de camélia dansent sur des feuilles d’un vert sombre et nous disent qu’elles tiendront bon à nous donner leur lumière tant que le soleil ne sera pas revenu !
Les oiseaux reviendront, et les camélias rouge-rose leur chanteront ! Après les troubles du six janvier au Capitole, voici que vient Joe Biden et le vantard de Trump doit décrocher. Le sale temps, ce n’est pas pour toujours. Le soleil reviendra... Et si j’allais porter des fleurs rouge-rose aux anciens !

Job an Irien d'ar 29 a viz genver / le 29 janvier.

 

30ed deiz-ha-bloaz Minihi 30ed deiz-ha-bloaz Minihi dsc03138 dsc03140 dsc03143 dsc03144 dsc03145 dsc03147 dsc03148 dsc03149 dsc03153 dsc03155 dsc03157 dsc03161 dsc03162 dsc03163 dsc03164 dsc03165 dsc03166 dsc03167 dsc03168 dsc03172 dsc03173 dsc03174 dsc03176 dsc03177 dsc03181
<< > || >>
Free business joomla templates